Sacré Michel-Ange !

Thalassa Rome Chapelle Sixtine
Mireille Dandréa, guide-conférencière à Thalassa nous raconte sa tendresse pour l'immense Michel-Ange...

"Il est là-haut, sur son échafaudage, à peindre le plafond dans une position si inconfortable qu'il a un mal au dos épouvantable, et que la peinture lui coule sur le front !

Et voilà que, par-dessus le marché, le pape Jules II vient le houspiller !

Ah ! la moutarde lui monte au nez, à notre ami Michel-Ange ! Chacun son métier, quoi !

C'est comme lorsque, à Florence, Soderini, le gonfalonier, avait émis une critique sur son David. De quoi se mêlait-il, celui-là ?

Il trouvait que le nez de sa statue avait un défaut ? Il était un petit peu trop gros ? Mais il l'avait bien eu, ce jour-là : avec ses instruments, il avait fait mine de donner quelques coups, il avait fait tomber un peu de poussière de marbre et l'autre n'y avait vu que du feu !

"Alors, c'est mieux maintenant ?

- Ah oui, c'est parfait ainsi !"

Mais notre Michel-Ange, il est comme ça ! Les courbettes devant les grands de ce monde, très peu pour lui !

Tiens, le jour où il a découvert, en allant sur le chantier de la basilique Saint Pierre en construction, que le mortier utilisé par les ouvriers était de piètre qualité - car celui qui l'avait acheté avait dû se mettre une partie de l'argent dans la poche - son sang n'a fait qu'un tour ! Il a exigé de voir le pape séance tenante, bousculant les gardes, trop impatient pour attendre son tour au milieu de tous ces courtisans !

Et le pape, qui connaissait bien son Michel-Ange, l'a reçu tout de suite.

Et quand il a su de quoi il retournait, il a envoyé immédiatement quelqu'un enquêter, arrêter les coupables, et changer le mortier.

C'est que, cette basilique, c'était son grand œuvre ! Il ne s'agissait pas qu'elle s'écroule d'ici un an ou deux !

Il avait l'intuition qu'il passerait à la postérité comme "le pape bâtisseur" ! Mais pour ça, il fallait qu'elle soit solide.

Alors même si Michel-Ange n'observait pas le protocole et oubliait quelques formules de politesse, tant pis. Son caractère entier et son honnêteté, en plus de son génie, permettaient à Jules II de réaliser ses rêves les plus fous !

Et vous croyez qu'on ne peut pas l'aimer, cet homme-là ?

Sculpteur, peintre, architecte, poète. Quand on visite Rome ou Florence, il est toujours à côté de nous !"

 


Thalassa Rome Villa Adriana
Actualités & Infos
Sacré Michel-Ange !

Sacré Michel-Ange !

Mireille Dandréa, guide-conférencière à Thalassa nous raconte sa tendresse pour l'immense Michel-Ange... Lire la suite

Conférences
passées

Giorgione, un génie fulgurant

On ne sait que peu de choses à propos du peintre, son excellence et ses innovations en firent la figure indéniablement la plus populaire de la première décennie vénitienne du Cinquecento... Lire la suite